Comment choisir mon casque de moto ?

Le port du casque lors de la conduite d’une moto est une obligation légale en France. Destiné à protéger votre tête en cas de chocs, cet équipement doit être choisi avec minutie pour éviter les hémorragies, les hématomes et les fractures. Voici les divers critères à prendre en compte avant de choisir le modèle qui vous convient.

Un modèle favorisant votre sécurité et votre confort

Il est essentiel de bien choisir son casque de moto pour profiter d’un excellent confort de conduite, notamment en cas de vent ou de pluie. Optez pour un modèle doté d’un écran qui vous protège du bruit, des insectes, du soleil, etc. Celui-ci doit également être muni d’une visière, d’un joint d’étanchéité et d’un cache-nez nécessaire par grand froid.

Le joint d’écran change d’un modèle à l’autre et doit assurer l’étanchéité de votre casque. Pour être sûr de votre choix, pensez à consulter les avis en ligne avant de passer votre commande.

En outre, préférez un intégral plutôt qu’un jet pour améliorer votre niveau de sécurité. Vous pouvez déterminer le niveau de confort et de protection qui vous convient en fonction des conditions extérieures et de l’usage de la moto.

Vérifier le poids et la taille

Bien choisir son casque de moto, c’est aussi tenir compte de son poids selon les matériaux employés pour sa fabrication. Les intégraux pèsent environ 1600 à 1800 g, tandis que les modulables sont plus lourds. Quant aux jets, leurs poids moyens varient entre 1100 et 1200 g. Le modèle choisi doit être compatible avec votre morphologie pour ne pas gêner les mouvements de la tête et éviter la fatigue musculaire.

Par ailleurs, cet équipement doit être petit et adapté à votre tour de tête, étant donné qu’au fil du temps, les mousses se tassent et le casque est plus confortable. Ainsi, avant d’acheter ce dernier, vous devez l’essayer pour vérifier qu’il ne serre pas et ne vous fait pas mal au front.

Opter pour un modèle homologué

Selon l’article L. 431-1 du Code de la Route, le conducteur d’une moto ainsi que son éventuel passager doit porter un casque homologué, conforme à la norme européenne ECE 22.05. En effet, le modèle choisi doit répondre aux exigences minimales de sécurité, notamment en matière de système de rétention, d’absorption des chocs, etc.

En outre, la lettre permettant de déterminer l’homologation d’un casque varie en fonction des modèles choisis. Ainsi, les modulables homologués présentent la lettre NP, les intégraux comportent la lettre P, tandis que le J permet de reconnaître les jets.